La neuropsychologie sert à évaluer les aspects du fonctionnement cognitif tels que les capacités intellectuelles, l’attention, la mémoire, etc. en vue de comprendre le lien entre le cerveau et les apprentissages ou le comportement.

Des stratégies peuvent ensuite être enseignées en lien avec les difficultés cognitives afin de maximiser les apprentissages de l’enfant.

 

Selon l’Association québécoise des neuropsychologues (AQNP), l’évaluation en neuropsychologie est une démarche qui peut servir à :

déterminer la cause des troubles cognitifs/comportementaux/affectifs et ainsi préciser le diagnostic;
établir un profil cognitif détaillé des forces et des faiblesses du client;
statuer sur la nature des processus sous-jacents à ces forces et faiblesses;
obtenir des opinions cliniques particulières telles que la capacité à prendre des décisions éclairées concernant la gestion de ses biens et/ou de sa personne et/ou le consentement à un soin, la capacité de retour au travail ou aux études et les capacités d’apprentissage;
établir un plan d’intervention ou de réadaptation;
formuler des recommandations spécifiques à un client afin de fournir des stratégies pour mieux composer avec les difficultés observées.

 

Évaluation détaillée des fonctions cognitives

Cette évaluation est d’une durée totale qui varie généralement entre 2 et 6 heures selon les mandats et la complexité du cas à évaluer. Elle est échelonnée sur une ou plusieurs rencontres selon la tolérance à la fatigue et le rythme du client.

Les tests utilisés pour l’évaluation neuropsychologique prennent souvent la forme de tâches papier/crayon, de questions orales ou parfois de tâches à l’ordinateur. Il est tout à fait normal de ne pas réussir tous les tests à 100%. Le niveau de complexité des tests est progressif de sorte que les questions sont simples au départ, mais deviennent de plus en plus complexes au point de dépasser les capacités habituelles de la plupart des individus.

Au besoin, le neuropsychologue ajoutera des questionnaires qu’il fait remplir au client et/ou à leur entourage, lesquels lui permettront d’obtenir des précisions supplémentaires sur les manifestations des difficultés cognitives dans la vie quotidienne ou de mieux cerner la contribution de symptômes psychologiques (p. ex.: anxiété, dépression).

 

Comment se déroule l’évaluation pour votre enfant

La majeure partie de l’évaluation s’effectue sous forme d’activités variées que les enfants prennent souvent plaisir à effectuer. Les tests sont également adaptés à l’âge et au niveau d’habileté de l’enfant pour respecter ses capacités. De plus, le contexte un-à-un offre un cadre rassurant pour l’enfant et favorise une bonne mobilisation, permettant ainsi d’évaluer avec justesse ses capacités.

Lorsque les enfants éprouvent des difficultés à effectuer certaines activités (comme la lecture pour les enfants dyslexiques), ils sont valorisés sur leurs efforts et leur participation. Certains enfants ont parfois besoin de s’exprimer sur les difficultés qu’ils vivent, ils peuvent alors profiter de la rencontre pour en parler avec le neuropsychologue.

 

Comment présenter l’évaluation à votre enfant

Les parents s’inquiètent souvent de la façon de présenter l’évaluation neuropsychologique à leur enfant et de lui expliquer ce qu’il fera cette journée-là.

Nous vous conseillons d’abord de discuter avec votre enfant des difficultés qu’il rencontre ces derniers temps. Vous pouvez réfléchir aux impacts que ces difficultés ont dans les différentes sphères de sa vie (à l’école, dans ses relations avec sa famille ou ses amis, sur son humeur) et en parler avec lui. Ainsi, si ces difficultés ont un impact sur son humeur, vous pouvez lui exprimer que vous comprenez que la situation est difficile pour lui, que vous avez remarqué que ses difficultés le rendent anxieux ou triste, mais qu’il est possible de lui trouver de l’aide pour qu’il se sente mieux.

Vous pouvez alors expliquer à votre enfant que des spécialistes existent pour les difficultés qu’il rencontre et qu’ils ont l’habitude de rencontrer des enfants comme lui, vivant les mêmes difficultés que lui. Expliquez à votre enfant que le travail de ces spécialistes est de comprendre pourquoi certaines choses sont difficiles pour lui et de trouver ensuite des stratégies pour l’aider.

Référence : L’évaluation en neuropsychologie